A La Carte

Les Spécialités Sarrazin ; Tarifs sur devis

La Fondue: emmental, comté, Beaufort, vin blanc de Savoie. Son Histoire : beaucoup de crêpiers présentent cette galette ouverte sur le fromage ; j’ai souvent remarqué qu’à la fin de la dégustation le fromage avait durci. Un jour, il m’est venu l’idée de la présenter fermée façon Wrap. Une fois la galette en place sur la Billig, je pose au milieu, de l’emmental, du Comté et du Beaufort râpés que j’arrose de Vin Blanc de Savoie avant de la refermer. Je la retourne plusieurs fois en étant généreux en beurre demi-sel et vin blanc pour que le fromage s’imprègne bien de toutes ses saveurs et que la galette soit légèrement croustillante, tout en gardant le crémeux du fromage fondu jusqu’à la fin de la dégustation … Je vous assure, c’est bluffant ce gout de fondue Savoyarde.( une petite pointe d’ail pour les puristes ).

L’Etonnante: camembert au lait cru, gelée de coing Son Histoire : Un petit Bar au fin fond de la campagne espagnole et sur le comptoir plusieurs petit Tapas, dont un attire mon attention, un petit rond de baguette de pain recouvert d’un morceau de camembert et de pâte de Coing. Pas trop adept du sucré-salé mais toujours aussi curieux, je goûte. Et là, surprise…, malgré la médiocrité du camembert, je découvre une saveur nouvelle et délicate. Ni une, ni deux, rentré à la maison, un camembert au lait cru et , faute de pâte de Coing, de la gelée fera l’affaire. La première Galette sera la bonne au niveau équilibre de ces deux ingrédients. Car une fois bien fondus et se mélangeant dans la Galette, ce fût une explosion de saveurs nouvelles à la dégustation…( avec en plus quelques éclat de noix pour le croquant) Question pratique, j’ajoute toujours un peu d’emmental sur le fond de la galette pour éviter qu’elle ne colle.

La Calvados: pomme caramélisée, Pont-l’évêque lait cru et crème fraiche. Son Histoire : Simple déclinaison de l’Etonnante, j’avais, à cette époque, toujours dans le Frigo des pommes caramélisées et du bon Pont-l’Evêque au lait cru et là, c’est Pareil : SURPRENANT. Question pratique, j’ajoute toujours un peu d’emmental sur le fond de la galette pour éviter qu’elle ne colle.

La Périgourdine: foie gras maison, confiture d’oignons, crème balsamique. Son Histoire : que dire de plus, si ce n’est que mon Foie gras est cuit au torchon et que la confiture maison est faites d’oignons Péi.

La divine: chèvre, jambon de pays,  salade, crème balsamique      L’italienne: mozzarella, tomate, jambon, champignons, olives, origan
La Savoyarde: fromage à raclette, jambon, pomme de terre, crème fraîche
La Dauphinoise: emmental, oignons, lardons, pomme de terre, crème fraîche

Les Spécialités Crêpes de Froment

La Suzette : beurre, sucre caramélisé au jus d’orange pressée, flambé Grand-Marnier. Son Histoire : J’ai rien inventé, j’ai juste repris ce qu’il se faisait sur les quais de la marne, ces cafés, bal musette ou est née cette façon de préparer cette crêpe. Je prend une belle crêpe ( fraiche ou déjà prête) que je pose sur la Billig sans oublier une belle noix de beurre que je laisse fondre, ensuite je saupoudre de sucre, je verse une demi orange pressée et je referme la crêpe en la faisant dorer de chaque côté en ajoutant le reste de l’orange pressée et insistant bien sur un côté. servir sur assiette le côté bien doré visible que j’arrose de grand-Marnier, flambée sous vos yeux (photo à venir)

La Frangipane: crème d’amandes maison. Son Histoire :